TEAM MODEL

Forum Helico , Voiture , Avion , Drone ,magasin de modélisme en seine et marne
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

ATTENTION SEUL LES PERSONNES INSCRIS AU CLUB PEUVENT VOLER SUR NOS ZONE DE VOL


Partagez | 
 

 Mise en oeuvre du régulateur de régime GV-1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mise en oeuvre du régulateur de régime GV-1   Ven 13 Fév - 15:07

Le but de cet article n'est pas d'ouvrir un débat « pour ou contre » l’utilisation d’un régulateur de régime sur les hélicos modèles réduits.
Seul, l’installation, la configuration et l’utilisation personnelle du GV1 de FUTABA seront traitées ici. Cet « article » ne concerne pas les pilotes confirmés… qui seront allés encore plus loin avec le GV-1 (In-Flight Mixture par exemple).

Résumé du principe de fonctionnement :

La vitesse de rotation est « captée » par un détecteur de passage au niveau du moteur.
L’appareil calcule la vitesse du moteur en Tr/min et, via le rapport de réduction, en déduit la vitesse du rotor.
Une « boucle d’asservissement » est mise en oeuvre, cette boucle va agir sur le servo de gaz pour maintenir une « consigne » pré-établie.
Dans notre cas, la consigne est une vitesse de rotation exprimée en Tr/min rotor.
Dès que le régulateur de régime sera activé, le régulateur va tout faire pour « équilibrer » la « boucle d’asservissement » pour répondre à la consigne, donc il contrôlera en permanence le servo de gaz.

Remarques préliminaires : le régulateur de régime ne résoudra pas vos problèmes de carburation, bien au contraire. Ce n’est pas
« magique ».

Il est PRIMORDIAL d’avoir un moteur PARFAITEMENT rodé et réglé pour tirer parti du régulateur de régime.

Pour info, un réglage trop pauvre de votre moteur associé au régulateur de régime peut entraîner la destruction (serrage) de votre moteur, car le régulateur fera tout pour garder la consigne de vol pré-établie, même si votre moteur ne peut l’attendre, ça chauffe et ça serre sans vous en rendre compte…

Il est important d’avoir une machine pouvant voler sans le régulateur, c’est-à-dire avec les courbes de Pas/Gaz réglées pour chaque configuration de vol au cas où le régulateur tombe en panne ou que l’aimant se fasse la malle !
Dans le cas où le régulateur ne détecte plus l’aimant, il se coupe automatiquement… autant pouvoir continuer à piloter l’hélico !
Etape n°1 : l’aimant et la turbine.
Le GV1 utilise un capteur à effet « hall » pour récupérer la vitesse de rotation du moteur. Un aimant doit donc passer devant ce capteur.

Le GV1 utilise un front par rotation, il n’est pas nécessaire de monter 2 aimants sur la turbine, sauf pour parfaire un équilibrage. Dans ce cas,

il faut que l’un des deux aimants ne provoque pas de détection par le GV1, les aimants seront donc montés en opposition de pôle.

Remarques persos : en général, la pose d’un aimant ne changera pas l’équilibrage de votre turbine, lorsqu’on vérifie la turbine sur un tour, on s’aperçoit souvent qu’elle ne tourne pas rond ou qu’elle est déjà non équilibrée d’origine !
Les « pinailleurs » super équipés pourront corriger tout ça.

La documentation du GV1 donne la position de l’aimant par rapport au centre de la turbine. Il y a 2 cotes, l’une pour les moteurs de type 30/46, l’autre pour les 60.

Avant de percer entre 2 ailettes, autant vérifier un point :

l Faites tourner la turbine et repérez si elle est voilée. Si elle est voilée (quasi sûr), repérer l’endroit où le voile est le plus prononcé en partie basse. C’est là qu’il faudra placer l’aimant pour éviter d’avoir l’aimant sur la partie la plus haute du voile, ce qui entraînera une forte diminution de la détection ou un « rabotage » du capteur si on ne fait pas attention à son réglage.
Donc percez un trou à la bonne distance du centre de la turbine, au niveau de la partie la plus basse du voile de votre turbine. Percez un trou avec un foret neuf de 4mm.

Reste à coller l’aimant dans le trou réalisé dans la turbine. C’est comme vous voulez, « cyano » ou « Araldite ».

Mais il ne faut pas coller l’aimant à l’envers ! La détection ne fonctionne que si la face de l’aimant présentée au capteur a le bon pôle.

Présentez l’aimant dans la turbine sans le coller et mettez en route le GV1, connectez le capteur.
Au niveau des menus du GV1, déplacez-vous jusqu’au menu Sen X% (touche function + ou -, avec l’outil fourni).Ce menu permet de connaître le taux de détection du capteur au passage devant l’aimant.
Approchez le capteur de l’aimant, si cela reste dans les 1 à 5% c’est que l’aimant est à l’envers, si le taux monte à 90% c’est bon !
Repérez le sens du montage (faites une rayure sur une face de l’aimant) et collez-le.

Attention, la face qui provoque la détection doit rester propre (pas de colle ou autre là-dessus.).
C’est terminé pour le montage de l’aimant… plus long à écrire qu’à faire !

Etape n° 2 : Montage du capteur

Votre moteur doit être remonté dans votre mécanique. Il ne faudra pas oublier de monter le capteur !
Le capteur est monté sur un support (plaque en alu). Ce support se place sur un côté du moteur, il est maintenu directement avec les vis moteur.

Utilisez le support capteur adapté à votre moteur (le GV-1 est livré avec 2 supports capteur).
Dès que votre moteur est en place, le support sera automatiquement serré. Reste à régler le capteur (il y a 2 vis). Le capteur peut être déplacé sur son support. Même manipulation que dans le paragraphe d’installation de l’aimant, il faut alimenter le GV-1, connectez le capteur et allez sur le menu « Sen x% ».

Bougez la turbine et trouvez le meilleur compromis entre le taux de détection et la position du capteur. Bien entendu, il ne faut pas que le capteur touche la turbine.

Dès que le taux est satisfaisant (au moins 70% de détection), serrez tout et re-vérifiez.
Contrôler aussi, en faisant plusieurs rotations complètes de la turbine, que le capteur ne touche jamais la turbine.
Le plus « dur » est fait. Installez le GV1 sur votre machine, passez les câbles du capteur à votre façon.

Etape n° 3 : Réglages du GV-1

Remarque : votre servo de gaz doit être un modèle de bonne qualité, il ne faut pas oublier que le GV1 va contrôler en permanence ce servo un peu comme un gyro. Il est primordial d’avoir une commande de gaz fiable, directe et sans jeu.

Je règle au mieux les débattements « mécaniques », c’est-à-dire avec les ATV à 100%, j’essaye de m’approcher au mieux d’un débattement complet et non « hors limites » en jouant sur la longueur du palonnier.
Idem, manche de gaz au milieu, mon boisseau est ouvert à 50% avec un angle de 90° entre la chape et le palonnier côté servo et boisseau du carburateur. Du grand classique.

Durant cette phase, le servo de gaz est connecté sur le récepteur de façon classique.
Il faut brancher tout ça !

· Le servo de gaz est connecté sur le GV1 (prise : Throttle).
· Connectez la sortie CH3 (THRO) sur la voie des gaz de votre récepteur.
· Connectez AUX (rpm) sur une voie annexe, la 7 par exemple (suivant dispo sur votre récepteur).
· Reste un choix : comment mettre en route le GV1, il est possible de le mettre en route par la position du manche des gaz
et/ou par un inter On/Off. Ma position est claire : un inter en plus pour arrêter ou démarrer le GV1 quand je le souhaite, c’est
primordial. A vous de voir.

Il faut donc 2 voies en plus pour piloter le GV1.

Réglages de base :

1 : Il faut indiquer au GV1 la position Cut / Mini / Maxi de votre servo de gaz. Il ne dépassera jamais ces valeurs.
Le menu à sélectionner est « Lmt Idle » (il clignote).
Déplacer le manche de gaz au minimum, et appuyer sur Data + ou -
Déplacer le manche de gaz au maximum, et appuyer sur Data + ou -
Déplacer le manche de gaz au minimum et sélectionner le CUT (si pas présent sur votre radio, mettre le trim des gaz au minimum), et appuyer sur Data + ou –
Les limites sont réglées.
2 : Le GV1 doit connaître votre rapport de réduction. Allez dans le Menu « GRt » et ajustez le rapport avec les touches + et -.
3 : Vérifiez que, lorsque vous agissez sur la voie associée à AUX (On/Off), le régulateur réagit. Allez dans le menu : « SWPt » et jouez avec l’inter, vous devez voir soit « SWPt OFF » ou « SWPt ON ».
4 : Réglage des consignes :
Il est maintenant temps de donner les consignes de régulation au GV-1.
Suivant la position de votre inter contrôlant la voie AUX (rpm) (un inter à 2 positions est suffisant et c’est généralement le même que l’Idlup, voir suivant les possibilités de votre radio), vous pouvez configurer 3 consignes -> S1/S2/S3.
Cherchez le menu Sx (cela sera 1/2/3 selon la position par défaut de la voie), vous pouvez ajuster la valeur de la consigne avec +/- à votre guise.

Ex : S1 : Stationnaire : 1450 Tr etc.

Astuce : en configuration « auto rotation », il sera bon que le régulateur se « coupe » automatiquement, sinon, ça surprend légèrement, on bascule l’inter et il ne se passe rien (j’ai déjà testé ! ;-)).
L’idée est de ne pas à avoir une tonne d’inter à bouger pour passer en auto rotation. C’est gênant et dangereux !
L’astuce est tout simplement de changer l’ATV (course) de la voie qui contrôle les consignes en mettant cette ATV à 0 (milieu de la course), la consigne devient automatiquement OFF !!

Le régulateur est réglé !

Etape n° 4 : Tests au terrain

Le moteur est bien réglé. On pose l’hélico et on bascule l’inter On/Off du régulateur ; il ne se passe rien !
Normal, il faut que le manche dépasse 15% de la course maxi pour que le régulateur se déclenche, c’est fait pour éviter que le régulateur essaye de réguler lorsque vous démarrez votre moteur, si vous avez laissé le régulateur sur ON.
Bon, on pousse le manche des gaz et hop, le moteur monte dans les tours et se stabilise. C’est bô ! Le régime ne « changera » quasi plus quel que soit le pas, sauf si vous demandez +13°, là, c’est le moteur qui dira non !
On bascule l’inter d’Idlup, c’est aussi l’inter qui agit sur la consigne, configuration à 1750 Tr, bien voilà 1750 tours quoi qu’il arrive, enfin presque.

Il est important de savoir que, si votre moteur permet d’emmener votre rotor à une vitesse supérieure à la consigne quand le manche de pas/ gaz est à plus de 85% de sa course, le régulateur laissera faire pour ne pas brider la machine.
Une auto rotation : on bascule l’inter, l’ATV de la voie de la consigne est à 0 (50% de la course), le régulateur se met en veille et laisse passer la configuration « radio » concernant votre servo de gaz réglé au ralenti ou tout simplement coupé, c’est OK.
Il existe d’autres possibilités disponibles dans le régulateur, nous verrons ça dans un deuxième temps.

Pourquoi j’utilise un régulateur :

Le régulateur m’a permis et me permet encore de tester tout un tas de courbes de pas. En effet, je peux changer la « pente » de ma courbe de pas sans passer des heures à refaire une courbe de gaz adapté. C’est très intéressant aussi lorsque l’on change des pales pour tester les réactions de la machine à plusieurs régimes de stationnaire différents.
Cette quête est uniquement vouée à ma recherche du « quelque chose en plus » pour le F3C.
Je n’utilise pas le régulateur pour la voltige, c’est la courbe en U qui marche le mieux à mon avis (j’ai testé et j’ai senti la différence), à moins d’avoir un moteur avec une grosse « niack » ou la consigne peut être maintenue dans toutes les figures de voltige et encore, en F3C, on aime bien pouvoir prendre le plus de badin « sans limitation » avant d’attaquer une figure. Mais avec les 90, à voir, je suis preneur d’un moteur pour faire le test ! à votre bon coeur messieurs, dames ;-)
Pour le vol de loisir, je ne vois pas l’intérêt, dès que la courbe pas/gaz est réglée une fois pour toutes en statio et Idlup, ça va très bien comme ça.

J’espère avoir été clair et pas trop soporifique. Le GV-1... à vous d’essayer !
Revenir en haut Aller en bas
 
Mise en oeuvre du régulateur de régime GV-1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mise a l'air Régulateur pression de commande
» Mise en place de chandelles sous véhicule
» Préparation, mise en oeuvre et décollage d'une aile à caissons à partir de l'eau/bateau
» bequille de poche
» [CR et Photos] Off road Champsaur 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TEAM MODEL :: Hélicoptères thermiques-
Sauter vers: